Reservé aux abonnés

99,2% de touristes étrangers en moins: l'urgence au Japon est de rouvrir les frontières

A la porte du temple Sensoji d’Asakusa à Tokyo lors de la Golden Week, le 4 mai 2022. | Keystone / AP / Shuji Kajiyama

Si pour l’heure les Japonais, vaccinés (trois doses) à 54%, peuvent voyager dans de nombreux pays, les touristes étrangers, eux, ne sont pas bienvenus au Japon. Depuis février 2020, des amorces d’ouvertures ont bien eu lieues mais ont été rapidement avortées, au rythme des vagues d’infection et de l’émergence de nouveaux variants. Une fermeture des frontières qui a fait chuter le nombre de touristes étrangers de 99,2%. Mais des signes d’ouverture émergent.

Pourquoi on en parle. Le Japon et coupé du monde dans le but de se protéger de la pandémie de Covid-19. Une frontière hermétiquement fermée depuis plus de deux ans, comme l’avaient fait la Nouvelle-Zélande et l’Australie, notamment. Les professionnels du tourisme souffrent et font pression pour que les étrangers reviennent. Le premier ministre japonais Fumio Kishida a entrouvert la porte le 5 mai.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous