| | News

7 Genevois sur 10 ont des anticorps contre Sars-CoV-2

Dans le centre-ville genevois en juin 2021. | Keystone / Martial Trezzini

Soixante-sept pour cent des Genevois présentaient des anticorps contre Sars-CoV-2 au mois de juin. La moitié grâce au vaccin et l’autre moitié du fait d’une infection Covid-19. C’est ce que montre la dernière étude de séroprévalence des HUG et de l’Unige. Sans surprise, ce sont les plus de 65 ans qui ont le taux de séroprévalence le plus élevé et les enfants qui ont, proportionnellement, le moins d’anticorps. Pourtant, les chercheurs estiment que c’est bel et bien auprès des plus jeunes que le virus a le plus circulé dernièrement.

Pourquoi c’est intéressant. En dosant différents types d’anticorps chez les participants, les chercheurs ont pu différencier la part d’immunité acquise dans la population grâce aux infections naturelles et celle acquise grâce à la vaccination. Ils ont ainsi obtenu une vision globale de la situation et mis en évidence les tranches d’âge qui restent de potentiels viviers pour le virus.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.