Reservé aux abonnés

5,5% de la population genevoise auraient été exposés au coronavirus au 17 avril

Mur des réformateurs dans le Parc des Bastions à Genève, 19 avril 2020. | Keystone / Martial Trezzini

Les HUG communiquent la première estimation de la prévalence d’anticorps anti-coronavirus IgG dans la population genevoise, ce mercredi 22 avril. Le dosage de ces immunoglobulines, mesurées chez 760 participants, indique une séroprévalence globale minimale de 5,5%. Ce résultat suggère qu’au 17 avril 2020, environ 27'000 personnes ont été exposées au virus dans le canton de Genève.

Pourquoi c’est important. La conduite de ces tests permet de mesurer la proportion de personnes ayant déjà été exposées au coronavirus grâce à la détection des anticorps dans le sang. Ces premiers résultats, très attendus, confirment que le pourcentage de la population ayant été exposé au Covid-19 est très largement insuffisant pour constituer une immunité de troupeau. Il est estimé qu’il faudrait entre 60 et 70% d’immunité dans la population pour éviter des rebonds épidémiques.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous