Reservé aux abonnés

103 stations d'épuration des eaux usées suivent désormais le Sars-CoV-2 à la trace

Surveiller l’évolution de l’épidémie de Covid en Suisse ne passe pas uniquement par le monitorage des infections et des malades hospitalisés. La détection du Sars-CoV-2 dans les eaux usées porte aussi ses fruits. C’est du moins la conclusion de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP): «La surveillance des eaux usées est un moyen efficace et fiable qui permet d’obtenir rapidement une vue d’ensemble de la propagation du Sars-CoV-2 au sein d’une grande partie de la population». A l’état de projet dans six stations d’épuration (STEP), le dispositif devient national et a été étendu à 103 installations au mois de février (voir la carte ci-dessus).

Pourquoi on en parle. L’OFSP a annoncé le 3 mai que le projet pilote mené conjointement par l’institut Eawag, l’EPFL et l’ETHZ devenait un système de surveillance national fournissant des échantillons deux à six fois par semaine et couvrant environ 70% de la population suisse. Ce monitorage sera accessible publiquement dès le mois du juin sur le dashboard Covid de la Confédération.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous