| | News

Une start-up lausannoise va tester la cybersécurité des satellites

D-Orbit le partenaire de Cysec a déjà déployé 63 petits satellites./D-Orbit

En décembre, une fusée Falcon 9 de Space X va emmener une plateforme ION de l’entreprise D-Orbit capable de déployer simultanément une constellation de petits satellites. Ils seront équipés d’une solution de cybersécurité développée par une start-up lausannoise: Cysec. S’il est réussi, le test de cette solution baptisée ARCA Space devrait placer l’entreprise lausannoise en bonne position pour cybersécuriser les milliers de petits satellites devant être déployés dans les années à venir.

Pourquoi c’est innovant. Le boom du New Space, autrement dit la privatisation de l’espace par des start-up, aboutira à la mise en orbite de plus de 8500 petits satellites (moins de 500 kilos) entre 2019 et 2028 selon Euroconsult. Jusqu’ici les ingénieurs du spatial se sont concentrés sur la maximisation de la masse disponible à bord pour remplir les fonctions principales de ces satellites plutôt que sur leur cybersécurité. Ces petits satellites participant toutefois de plus en plus à la collecte de données sensibles et étant plus dépendants de leurs logiciels, ils deviennent plus vulnérables à des cyberattaques. La base de données recensant les cyberattaques spatiales en a identifié 70.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi