| | News

Sauver nos trottoirs grâce aux chewing-gum biodégradables

Pixabay / RyanMcGuire

Le chewing-gum constitue le deuxième déchet le plus important dans le monde après les mégots de cigarettes. Jeté au sol, on l’écrase et on l’oublie. L’environnement un peu moins: les gommes à mâcher mettent entre trois et dix ans à se dégrader. La solution «pour sauver nos trottoirs» et moins polluer serait de généraliser l’usage de produits biodégradables. Ce qui aurait également un avantage pour la santé.

Pourquoi on en parle. Deux entrepreneurs danois, Peter Juul Regnersgaard et Morten Ebdrup, ont lancé True Gum en 2017 pour répondre à deux problèmes: la présence de plastique et d’additifs dans les chewing-gums industriels pose question autant en termes écologiques que de santé. Les Danois ne sont pas les premiers à se lancer sur ce marché de la gomme saine et écolo, mais la petite start-up a levé un million d’euros de financement l’automne dernier. De quoi accélérer la distribution de leurs marchandises en Europe et percer là où d’autres ont échoué.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi