| | News

La vulnérabilité d'Android sur le tracing impacte-t-elle SwissCovid?

Keystone / Laurent Gilliéron

Fin avril, des chercheurs en sécurité informatique de la société AppCensus — sur financement du département de la sécurité intérieure des Etats-Unis — ont découvert une vulnérabilité dans l’implémentation sur Android du protocole de contact tracing de Google (Google-Apple Exposure Notification, ou GAEN), utilisé par plusieurs apps de tracing, dont SwissCovid. Faut-il s’inquiéter pour les données des utilisateurs suisses? Nous faisons le point.

Pourquoi c’est important. Il ne s’agit pas d’un problème spécifique à SwissCovid, mais au système d’exploitation Android. Aux Etats-Unis, l’affaire a gagné en proportions, puisque deux utilisateurs affectés ont intenté une action en justice à la firme en Californie. L’app de tracing néerlandaise, CoronaMelder, a même été désactivée préventivement le temps de l’enquête. Mais avant de s’inquiéter, il faut d’abord comprendre la nature du risque de fuite de données.

Cet article est réservé aux abonnés.

  • Accédez en illimité à nos actualités, reportages et enquêtes.
  • Partagez des articles réservés aux abonnés avec vos proches
  • Soutenez une rédaction indépendante.
  • Rejoignez plus de 5000 lectrices et lecteurs qui croient en notre projet.
  • Bénéficiez de 30 jours d’essai gratuit et sans engagement.
S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi