Reservé aux abonnés

Web3, quand le futur d'internet se conjugue au passé

Gawin Wood, co-fondateur d'Ethereum, a fondé la Web3 Foundation, qui finance des projets de recherche dans le domaine du web décentralisé. | Image d'illustration Pixabay / Geralt

Le mot apparaît de plus en plus souvent dans les discussions autour du numérique: web3. Beaucoup y voient la promesse d’un web décentralisé qui redonnerait aux utilisateurs davantage de pouvoir et de liberté face aux Etats et aux entreprises qui ont pris le contrôle d’internet ces dernières années. Les plus enthousiastes sont convaincus que web3 permettra de concrétiser les promesses de liberté prophétisées par les courants cypherpunk qui ont introduit la cryptographie dès les origines d’internet pour renforcer la vie privée des individus.

Web3, c’est quoi? Il n’existe pas de définition stricte de web3. Moxie Marlinspike, ancien directeur et fondateur de la messagerie chiffrée Signal, esquisse sur son blog une explication:

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous