| | Analyse

Un vaccin par spray nasal plutôt qu’une troisième dose?

Les vaccins par spray nasal ont fait leurs preuves contre la grippe. | Keystone / Jacquelyn Martin

En dépit de leur faculté à protéger très efficacement contre les formes graves et les décès du Covid-19, les différents vaccins injectés par voie intramusculaire aujourd’hui n’empêchent pas que des personnes vaccinées puissent parfois transmettre la maladie. Le virus — en particulier son variant Delta hautement contagieux — infecte les voies respiratoires et se transmet par les gouttelettes et les aérosols.

La protection des vaccins est limitée tant que le virus parvient à se répliquer dans les voies aériennes supérieures. La recherche n’a pas abandonné l’idée de s’attaquer à l’agent infectieux à la source de l’infection, grâce à un vaccin sous la forme d’un spray nasal. Mais alors que plus de cent vaccins au total sont toujours en développement, seulement sept se fondent sur cette technologie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.