| | News

Un projet vise à alimenter des immeubles par de l’hydrogène vert

Le quartier de Sebeillon à Lausanne pourrait servir à tester les applications de l'hydrogène vert dans l'immobilier. | Realstone

Le gérant vaudois de fonds immobiliers Realstone, Romande Energie, la start-up GreenGT et la fondation Nomads se sont associés dans le projet Aurora afin d’étudier la faisabilité d’installer des électrolyseurs et des réservoirs d’hydrogène vert pour fournir en électricité et en chaleur des immeubles de Suisse romande. En plein boom dans les transports, l’hydrogène est un moyen de stockage de l’électricité sans avoir recours à des batteries. Le projet vise d’abord à évaluer si son utilisation dans des immeubles est viable économiquement.

Pourquoi la question est ouverte. L’hydrogène vert produit à partir d’électricité renouvelable est de plus en plus au centre des stratégies de transition énergétique. Ses principales applications sont cependant réservées aux transports, en particulier aux transports lourds. En visant les immeubles, le projet Aurora pourrait non seulement remplacer des énergies fossiles mais aussi apporter une solution intéressante au problème de l’intermittence du solaire et de l’éolien, en stockant de l’électricité de manière décentralisée. Reste à faire diminuer le prix de l’hydrogène vert pour le rendre compétitif.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.