Reservé aux abonnés

Tracer les cryptomonnaies est une activité onéreuse

Image d'illustration. | Unsplash

Le Conseil national a accepté mercredi 8 juin 2022 un postulat demandant au Conseil fédéral d’étudier la possibilité de créer un centre fédéral d’analyse des cryptomonnaies. Comme l’a rappelé le gouvernement dans sa prise de position sur cet objet, les autorités de poursuite pénale fédérales et cantonales disposent déjà d’outils pour procéder à de telles investigations sur les blockchains publiques. Mais ces procédures sont onéreuses et nécessitent des compétences appropriées.

L’importance des algorithmes. Dans le domaine du suivi des transactions en cryptomonnaies, l’œil humain ne suffit pas. Il faut recourir à des technologies avancées. Parmi les acteurs les plus connus, citons Chainalysis, une société active dans plus de 70 pays, qui fournit des informations, des logiciels, des services et des recherches pour les autorités et depuis peu les entreprises privées. Chainalysis a notamment permis au fisc américain de récupérer 3,5 milliards de dollars en 2021 sous forme de cryptomonnaies.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous