Reservé aux abonnés

Swisscom rejoint la blockchain de Nym Technologies

Swisscom va participer à la validation des jetons émis par Nym technologies./ Keystone/Valentin Flaurau

Après une confortable levée de fonds et s’être assuré les services de la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, Nym Technologies reçoit le soutien de Swisscom. L’opérateur va aider à développer et maintenir l’infrastructure de la chaîne de blocs qui gère les jetons permettant d’accéder à des services (anonymisation radicale des données et rémunération de ceux qui rendent cela possible) de la start-up neuchâteloise. Inspirée par le système Tor, le réseau de protection des données privées de Nym ajoute une couche de nœuds sur internet afin de brouiller les communications pour rendre la surveillance impossible.

Pourquoi c’est important. Alors que les scandales de surveillance abusive se multiplient, Nym s’appuie, pour garantir la vie privée, sur une architecture de réseaux qui mélangent la blockchain et les informations sans les connaitre (un mixnet). Reposant sur des milliers d’ordinateurs décentralisés qui brouillent en particulier l’origine et la destination des messages, Nym récompense les utilisateurs qui gèrent l’infrastructure avec des jetons (les nyms). Dans un premier temps, Swisscom va rejoindre la trentaine de validateurs qui gèrent la blockchain garantissant l’intégrité de ces jetons numériques.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous