Reservé aux abonnés

Près d'un million d'appareils sous Windows infectés par Glupteba

Le réseau Glupteba fonctionne sur des appareils qui tournent sous Windows | DR

Google a annoncé dans un communiqué la découverte d’un vaste réseau de près d’un million d’appareils fonctionnant sous Windows ayant été compromis par des hackers afin de mener des attaques de rançongiciels de grande ampleur. Ce réseau a été intitulé Glupteba par le géant californien, qui a également déposé plainte. Certains produits et services de Google sont utilisés par les pirates pour infecter des appareils. L’entreprise américaine lutte contre ce phénomène à travers son groupe d’analyse des menaces (threat analysis group, Google TAG).

Pourquoi c’est important. Google précise avoir pris des mesures pour perturber les opérations de Glupteba et lui retirer le contrôle des appareils infectés – qu’on appelle aussi «réseau de zombies» ou «botnet». «Il est probable que les opérateurs de Glupteba tentent de reprendre le contrôle du botnet en ayant recours à un mécanisme de contrôle et de sauvegarde», précisent Shane Huntley et Luca Nagy, de Google TAG.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous