Reservé aux abonnés

Pourquoi les pharmas ne se mobilisent-elles pas toutes pour fabriquer plus de vaccins?

Keystone-ATS / Georgios Kefalas

Après les retards de livraison du vaccin Pfizer-BioNTEch et une diminution des livraisons pouvant aller jusqu’à 60% de celui développé par Oxford et AstraZeneca qui touchent l’ensemble de l’Europe et la Suisse, le Vieux Continent fait face à une pénurie des principaux vaccins qu’il a précommandés. Au point que l’Union européenne veut maintenant en contrôler les exportations. D’où la question d’un lecteur qui préfère ne pas donner son nom:

Pourquoi les entreprises pharmas ne se mobilisent-elles pas toutes pour fabriquer plus de vaccins?

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous