| | News

Philippe Leuba défend la loi Covid-19 et met en garde

Philippe Leuba et Nuria Gorrite présentant les plans sanitaires et économiques vaudois | Keystone / Laurent Gillieron

Un refus de la loi Covid-19 par le peuple suisse le 13 juin placerait les cantons dans une situation très délicate, explique le conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba, en charge de l'économie. Le comité référendaire attaque principalement les dispositions conférant au Conseil fédéral des pouvoirs étendus en vertu du droit d’urgence. Cependant, ce paquet ficelé - et voté par le Parlement en septembre 2020 - comprend aussi l’ensemble du dispositif d’aide aux entreprises et aux particuliers mis en place par la Confédération, comme le chômage partiel, l’assurance perte de gain et le soutien à la culture et au sport. Si le Non venait à l’emporter, ces aides seraient dénuées de base légale du jour au lendemain.

A ce jour, le total des dépenses envisagées atteint quelque 35 milliards de francs, dont une partie a été octroyée l’an dernier. Mais dix milliards de francs sont prévus en 2021 pour venir en aide aux cas de rigueur, dans les secteurs particulièrement sinistrés par les restrictions, comme la restauration ou l’hôtellerie. Philippe Leuba, également membre du comité de la Conférence des chefs des départements cantonaux de l’économie, explique les enjeux de cette incertitude.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.