Reservé aux abonnés

OPINION — Le krach des cryptos est une bonne nouvelle

Grégoire Barbey

En économie, les mêmes causes produisent en général les mêmes effets. L’effondrement de la capitalisation de plusieurs cryptomonnaies ces derniers jours ne devrait donc surprendre personne. De nombreux indices suggèrent que le scénario actuel — dont on ne connaît pas encore la portée finale — ressemble beaucoup aux autres phases descendantes vécues par le secteur ces dernières années.

D’abord l’euphorie, puis la panique: le cycle se répète inlassablement dans cet écosystème foisonnant, encore peu régulé et mal compris. En 2017, le marché s’était emballé autour des levées de fonds en jeton, les fameuses Initial coin offering (ICO). Des milliers de projets ont vu le jour en quelques mois. A l’époque, acquérir des jetons pour financer une idée qui n’était encore qu’au stade de la promesse avait quelque chose de novateur. Mais c’était aussi l’assurance d’être confronté à des projets «bidons» qui surfaient sur la vague du moment. La bulle a fini par éclater.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous