Nokia a permis au gouvernement russe d'espionner ses opposants

Image d'illustration | Keystone / Lehtikuva via AP / Vesa Moilanen

Nokia a dénoncé la guerre en Ukraine et a annoncé sa décision de quitter la Russie. Or, comme le révèle le New York Times, l’entreprise a étroitement collaboré avec les autorités russes ces dernières années dans la mise en œuvre d’un vaste réseau de surveillance des télécommunications.

Pourquoi c’est important. Des documents couvrant la période de 2008 à 2017 montrent que Nokia était au courant de son rôle dans le déploiement de ce vaste réseau de surveillance numérique. Cette activité était essentielle pour les affaires de l’entreprise en Russie. Elle est devenue l’un des principaux fournisseurs d’équipements et de services dans le domaine des télécommunications.

link

A lire sur le New York Times