Reservé aux abonnés

Métavers: j'ai testé l'Oculus Quest 2, une expérience très contrastée

L'Oculus Quest 2 est le casque de réalité virtuelle de Meta (anciennement Facebook). | DR

A Noël, l’application smartphone Oculus était en tête de l’App Store, signe probable que la réalité virtuelle a connu un certain succès sous le sapin. Cela coïncide évidemment avec les ambitions de Mark Zuckerberg dans le métavers, mais aussi d’autres acteurs, dans la tech comme dans les jeux vidéo. Justement, Heidi.news a testé le casque de réalité virtuelle du groupe Facebook/Meta.

Pourquoi un casque. Développé par Oculus – racheté pour 2 milliards par Facebook en 2014 –, l’Oculus Quest 2 est la porte d’entrée du métavers créé par la firme de Mark Zuckerberg. Au centre de toute la stratégie du groupe, il embarque un écran, une carte graphique, un processeur, une batterie, un espace de stockage et un système de tracking. Avec un positionnement tarifaire agressif – 379 francs pour la version 128 go contre le double pour le Vive Cosmos du constructeur HTC –, l’Oculus Quest 2 a pour vocation de démocratiser la technologie des casques de réalité virtuelle afin de séduire le plus de monde possible.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous