| | News

Les PME peuvent désormais traquer l'inégalité salariale

Image d'illustration. | Shutterstock / Eviart

Plus d’excuse. Depuis ce lundi 14 juin, les PME suisses bénéficient d’un logiciel pour analyser leur pratique salariale en quelques clics. Mis à disposition gratuitement par la Confédération, Logib est considéré par Berne comme l’une des mesures prioritaires pour éliminer la discrimination salariale entre hommes et femmes. Une version de ce logiciel existait déjà pour les grandes entreprises depuis 2004. C’est donc l’ensemble des employeurs du pays qui dispose désormais d’un outil pour traquer les inégalités.

Pourquoi on en parle. En Suisse, les femmes gagnaient en moyenne 19% de moins que les hommes en 2018. La différence s’explique notamment par le profil des employés — âge, formation et années de services —, ainsi que par les postes occupés et la proportion des uns et des autres dans les différents domaines d’activité. Mais pour l’Office fédéral de la statistique quelque 45% de cette différence de salaires restent inexpliqués, soit un manque à gagner de 686 francs par mois pour les femmes. D’où l’importance d’avoir un outil simple d’utilisation susceptible de déceler des différences de traitement entre les employés hommes et femmes au sein d’une même entreprise.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!