| | Idées

Les 7 mesures pour améliorer la cybersécurité de la Suisse

Grégoire Barbey

La cybersécurité est devenue en quelques mois un sujet politique et économique majeur. Le Centre national pour la cybersécurité a relevé une explosion des cyberincidents durant les six premiers mois de l’année 2021. La Suisse n’est pas seule concernée: le problème est global. Dimanche 7 novembre, l’organisation CH++, créée par le scientifique Marcel Salathé, a lancé un appel en faveur de la création d’un secrétariat d’Etat à la cybersécurité. Selon CH++, la Confédération n’alloue pas suffisamment de moyens au domaine.

Pourquoi il faut en parler. La cybersécurité concerne tout le monde. Si on l’aborde souvent sous l’angle des entreprises et des administrations publiques, elle touche également les infrastructures critiques – hôpitaux, énergie, transports, etc. –, ainsi que les individus. Selon Cybersecurity Ventures, les rançongiciels pourraient être à l’origine d’une attaque d’une entreprise, d’un appareil ou d’un particulier toutes les 2 secondes d’ici 2031, pour un coût total estimé de 265 milliards de dollars.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.