Reservé aux abonnés

Surveillance illicite: les autorités ouvrent une enquête sur Mitto

unsplash

La réaction des autorités ne s’est pas fait attendre. Après la publication d’un rapport du Bureau of investigative journalism publié lundi 6 décembre concernant des allégations de surveillance illégale par l’entreprise zougoise Mitto, le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence a annoncé avoir ouvert une enquête.

Pourquoi c’est intéressant. Le co-fondateur de la société Mitto est soupçonné d’avoir utilisé le protocole de télécommunication Signalling System 7 (SS7) pour permettre à des tiers d’utiliser le réseau de l’entreprise pour mener des opérations de surveillance illicites permettant notamment de localiser des personnes via leur téléphone mobile.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous