Le géant des crypto Coinbase ferme son programme d'affiliation

L'action de la bourse d'échange de cryptomonnaies Coinbase a perdu près de trois quarts de sa valeur en quelques mois. | Keystone / Richard Drew

Coinbase fermera son programme d’affiliation aux Etats-Unis le 19 juillet, a appris Business Insider via des échanges de mails qui ont fuité. L’entreprise, qui figure parmi les principales bourses d’échange de cryptomonnaies au niveau mondial, précise qu’il s’agit d’une décision difficile, motivée par les difficultés que traverse actuellement le marché. Le programme devrait être relancé en 2023, mais aucune date précise n’a été articulée par Coinbase. Concrètement, cela signifie que les influenceurs qui recevaient des commissions lorsqu’ils rapportaient de nouveaux clients à Coinbase ne pourront plus bénéficier de ces gratifications.

Pourquoi c’est important. Coinbase fait les frais depuis plusieurs mois de la chute des actions technologiques. Son titre s’échangeait lundi 18 juillet à un peu moins de 60 dollars, alors qu’il valait plus de 200 dollars à la fin du mois de mars 2022. Cette situation a provoqué de vives inquiétudes autour de la santé financière de l’entreprise. Cette dernière figure parmi les principales bourses d’échange de cryptomonnaies au niveau mondial, avec plus de 335 milliards de dollars de volume et 11,4 millions d’utilisateurs enregistrés en 2021.

Coinbase n’a pas particulièrement rassuré ses clients, affirmant courant mai qu’en cas de faillite, les cryptomonnaies déposées auprès de l’entreprise pourraient être éventuellement considérées comme des actifs relevant de la procédure de faillite. Un scénario qui ferait que les fonds déposés par les clients ne seraient pas protégés.

Pour rappel, Coinbase est un intermédiaire qui permet à ses clients d’acheter et de vendre des cryptomonnaies, mais aussi de les déposer sur un portefeuille géré par l’entreprise, qui assure ainsi un service de conservation (custody). Forcément, sur les réseaux sociaux, la décision de Coinbase de suspendre son programme d’affiliation a relancé les rumeurs d’une éventuelle faillite prochaine. Rien ne permet toutefois d’affirmer à ce stade que cette décision serait un signal allant dans ce sens.

link

A lire sur Business Insider