Reservé aux abonnés

Le Centre national suisse pour la cybersécurité sera renforcé

La vision de la stratégie nationale pour la protection contre les cyberrisques 2018-2022 | Département fédéral des finances

Le Centre national pour la cybersécurité (NCSC) deviendra un office fédéral à part entière. Le Conseil fédéral a chargé le Département des finances (DFF) de lui présenter, d’ici à la fin 2022, des recommandations sur l’organisation du nouvel office ainsi que le choix du département auquel il sera rattaché. Le gouvernement a également décidé de créer 25 nouveaux postes pour lutter contre les risques cyber.

De quoi on parle. Les décisions de Berne coïncident avec la diffusion du rapport d’évaluation de l’efficacité de la stratégie nationale de protection contre les cyberrisques 2018-2022. Celle-ci s’achèvera à la fin de l’année, et les autorités présenteront d’ici-là une nouvelle stratégie. Ce rapport intervient alors que la Suisse a été le théâtre de nombreuses cyberattaques ces derniers mois, au point de faire de la cybersécurité un enjeu politique de premier plan.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous