| | News

La vulnérabilité d'Android sur le tracing impacte-t-elle SwissCovid?

Keystone / Laurent Gilliéron

Fin avril, des chercheurs en sécurité informatique de la société AppCensus — sur financement du département de la sécurité intérieure des Etats-Unis — ont découvert une vulnérabilité dans l’implémentation sur Android du protocole de contact tracing de Google (Google-Apple Exposure Notification, ou GAEN), utilisé par plusieurs apps de tracing, dont SwissCovid. Faut-il s’inquiéter pour les données des utilisateurs suisses? Nous faisons le point.

Pourquoi c’est important. Il ne s’agit pas d’un problème spécifique à SwissCovid, mais au système d’exploitation Android. Aux Etats-Unis, l’affaire a gagné en proportions, puisque deux utilisateurs affectés ont intenté une action en justice à la firme en Californie. L’app de tracing néerlandaise, CoronaMelder, a même été désactivée préventivement le temps de l’enquête. Mais avant de s’inquiéter, il faut d’abord comprendre la nature du risque de fuite de données.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.