| | News

La finance durable n'est verte qu'en surface

Image d'illustration | Nattanan Kanchanaprat/ Pixabay

Les fonds d’investissements durables ne le sont pas beaucoup plus que les fonds conventionnels. C’est la conclusion du dernier rapport de l’agence de notation Inrate sous mandat de Greenpeace. Ce document s’ajoute à une longue liste de critiques, de plus en plus vives, exprimées contre les places financières en général et la finance durable en particulier.

Pourquoi c’est important. En pleine période de sensibilisation climatique et environnementale, la place financière suisse est dans tous les collimateurs. Même en ne tenant compte que de la finance durable, censée être plus verte, une étude lucernoise montrait déjà à l’automne dernier que la promesse était loin d’être tenue.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.