La casse des cargos, pavillon de la complaisance environnementale

AP Photo/Rafiq Maqbool

La quasi-totalité des navires de commerce européens sont maintenant enregistrés dans des juridictions où les normes environnementales n'obligent pas à une casse responsable. Ainsi, entre 2014 et 2018, 80% des navires ont été démolis dans seulement 3 nations: le Bangladesh, l'Inde et le Pakistan relève Nature, quand le commerce maritime est largement contrôlé par les membres de l'Union européenne ainsi que les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon. Il y en avait moins de la moitié en 2002.

Pourquoi c’est devenu un problème. Une combine qui coûte cher à l'environnement en Asie du Sud-Est, et qui a aussi un coût humain: selon une étude, plus de 5000 personnes mourront d'ici 2027 de l'exposition à l'amiante dans les chantiers navals indiens, comme celui-ci. Côté environnement, démanteler un navire rejette mercure, plomb, amiante, et des substances appauvrissant la couche d'ozone ainsi que des pesticides dans le sol et la mer.

link

Nature