| | Analyse

«L'Inde est comparable à un système d'apartheid»

Photo: Bobby Guliani

Pour le jeune intellectuel indien Suraj Yengde, le gouvernement nationaliste de Narendra Modi accentue les divisions et n'offre aucune réponse à la crise économique. Pour cet intouchable devenu chercheur à Harvard, l’Inde, enfermée dans une idéologie qu’il qualifie de fasciste, s’isole irrémédiablement du reste du monde.

La tension ne faiblit pas. Depuis plusieurs mois, des centaines de milliers d'agriculteurs, essentiellement des Etats du Pendjab et de l'Haryana, manifestent. Il y a quelques semaines, le mouvement a même atteint les portes de Delhi, la capitale. Et les agriculteurs de Maharashtra, Etat dont la capitale est Mumbai, s'apprêtent à rejoindre le mouvement de protestation.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.