Reservé aux abonnés

L'anonymat en ligne, indispensable rempart contre l'oppression russe

Image d'illustration. | Unsplash

La guerre en Ukraine remet sur le devant de la scène les technologies qui permettent de protéger la vie privée. Que ça soit en Ukraine ou en Russie, ces outils ont aujourd’hui une importance vitale pour de nombreux individus qui cherchent à communiquer de manière sécurisée. Pourtant, ces mêmes technologies n’échappent pas aux critiques. En Europe, et notamment en France, de nombreux élus s’attaquent régulièrement à l’anonymat en ligne. Cette guerre leur fera-t-elle changer d’avis?

Pourquoi on en parle. La Russie a mis en œuvre vendredi 4 mars une nouvelle loi qui sanctionne jusqu’à 15 ans de prisons les personnes qui diffuseraient des «informations mensongères sur l’armée russe, surtout si elles entraînent des conséquences sérieuses pour les forces armées». Un amendement prévoit également des sanctions pour les «appels à imposer des sanctions» à la Russie.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous