Reservé aux abonnés

L'affaire Celsius rappelle qu'il faut se méfier de la «gamification»

Le fonctionnement du jeton de Celsius Network, le CEL, au cœur de l'écosystème de la plateforme. | Celsius Network

La crainte d’une faillite de la plateforme de prêt en cryptomonnaies Celsius Network est une bonne occasion pour parler d’une tendance qui a pris de l’importance ces derniers mois dans le milieu de la finance décentralisée (DeFi): la «gamification», ou ludification en français. Il s’agit de transposer des mécaniques qui sont propres aux jeux vidéo dans d’autres domaines pour démocratiser certains usages, faciliter l’apprentissage ou encore motiver les individus à réaliser certaines tâches. Une manière de faire qui peut sembler attractive de prime abord, mais qui a pourtant aussi ses limites, surtout dans l’univers des cryptomonnaies.

La gamification s’appuie sur le goût de l’utilisateur pour le jeu. Celsius Network l’a bien compris. En Suisse, l’entreprise SwissBorg a développé son application selon un modèle similaire de ludification. L’accroche de Celsius Network résume parfaitement cette philosophie: «La crypto n’a pas besoin d’être compliquée. Acheter, échanger, gagner des intérêts, emprunter et envoyer – le tout dans une même application, sans frais de transaction.» La promesse est alléchante et s’appuie sur une interface claire, efficace et agréable à consulter.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous