Reservé aux abonnés

Kaspersky, un antivirus russe qui n'est plus en odeur de sainteté

L'entreprise russe Kaspersky fournit des logiciels de cybersécurité. | Kaspersky

«Dans le contexte actuel, l'utilisation de certains outils numériques, notamment les outils de la société Kaspersky, peut être questionnée du fait de leurs liens avec la Russie», écrit l’Agence nationale française de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) dans une note publiée mercredi 2 mars. En Suisse, nombre d’entreprises et de particuliers ont recours aux produits de l’entreprise russe Kaspersky, qui commercialise notamment des antivirus. Faut-il s’en distancer?

Pourquoi on en parle. Kaspersky est une entreprise fondée par Eugene Kaspersky, un spécialiste de la cybersécurité diplômé de la haute école des services de renseignement russes (FSB). Le siège social de l’entreprise et une partie de ses centres de recherche et développement sont basés en Russie.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous