Reservé aux abonnés

Jeu vidéo: action coordonnée pour réguler les micropaiements

Le jeu vidéo Overwatch, édité par Activision Blizzard King, propose des récompenses aléatoires contre de l'argent réel. | Capture d'écran

Faut-il réguler les micropaiements dans le secteur des jeux vidéo? C’est la conviction de 20 associations de défense des consommateurs de 18 pays européens, qui lancent ce mardi 31 mai 2022 une action coordonnée. Objectif: faire réagir les régulateurs pour qu’ils se penchent sur cette question. La Fédération romande des consommateurs (FRC) participe à cette opération de grande ampleur qui s’appuie sur un rapport du Conseil norvégien des consommateurs qui détaille les pratiques commerciales de l’industrie du gaming.

Pourquoi c’est important. Le Conseil des Etats, qui débattra le 9 juin de la loi sur la protection des mineurs dans le secteur du film et du jeu vidéo, a retiré toute référence aux micropaiements, alors que le Conseil national avait introduit une disposition concernant ces transactions. La FRC s’était battue pour que la loi protège aussi les mineurs vis-à-vis de ces pratiques commerciales. Pour Jean Busché, responsable des questions numériques au sein de la FRC:

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous