Reservé aux abonnés

EXCLUSIF - Une jument enceinte du premier poulain augmenté génétiquement

Kheiron Biotech a déjà cloné plus de 2000 chevaux. | Kheiron Biotech

Un palier a été franchi dans l’histoire de la modification génétique, a appris Heidi.news, et l’affaire fera grand bruit. Dans sa ferme de San Antonio de Areco, en Argentine, l’entreprise Kheiron Biotech vient de procéder au transfert du premier embryon édité avec les ciseaux génétiques CRISPR-Cas9 dans une jument porteuse. La manipulation vise à rendre les chevaux plus rapides.

Pourquoi c’est spectaculaire. L'édition génomique réalisée est une insertion d'ADN dans la séquence régulatrice du gène de la myostatine, que l’on ne trouve que chez certains chevaux de course. Cette séquence d’origine naturelle a été insérée dans l’ADN d’un cheval issu d’une race qui ne possède pas cette particularité génétique. Elle rend les chevaux plus rapides sur de courtes distances car elle contrôle la croissance musculaire.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous