Reservé aux abonnés

EXCLUSIF – Entretien avec la biologiste qui ressuscite le mammouth laineux

Eriona Hysolli (au centre à d.) dirige la partie scientifique du projet Woolly Mammoth Revival. | Colossal

Après avoir effectué ses recherches postdoctorales au sein du laboratoire du célèbre généticien George Church à l’Université d’Harvard, Eriona Hysolli dirige la partie scientifique du projet Woolly Mammoth Revival. Chez Colossal, l’entreprise qui poursuit ces travaux, son équipe d’une quinzaine de chercheurs modifie et introduit des gènes du mammouth laineux dans le génome de l'éléphant d'Asie. Réintroduits dans l’environnement, ces hybrides de mammouths laineux pourraient jouer un rôle dans la mitigation du changement climatique. Les technologies développées comme la grossesse artificielle semblent aussi prometteuses pour la conservation d’espèces menacées ou disparues récemment.

Pourquoi ce n’est pas Jurassic Park. Après le génome humain, les mêmes outils de séquençage ont commencé d’être appliqués à des ADN fossiles. En 2006, celui du mammouth laineux a été entièrement séquencé à partir d’échantillons dégradés. Contrairement aux dinosaures de Jurassic Park, il n’existe pas de génome entier intact qui puisse être cloné.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous