Reservé aux abonnés

EXCLUSIF – Ce que révèlent les échanges secrets entre hackers russes et une firme zurichoise piratée

Image d'illustration. | Shutterstock / Frame Stock Footage

Une entreprise alémanique victime d’un piratage a réussi à faire baisser le montant de la rançon exigée par un groupe de cybercriminels de 8 millions à 1,5 million de dollars en négociant sur le dark web. 

C’est une erreur peu commune dans le milieu très secret des cybercriminels. Heidi.news a pu consulter la conversation ayant eu lieu entre un nouveau groupe de hackers, Dark Angels, et un représentant de l’entreprise alémanique Grossfirma AG*, victime d’un rançongiciel (ransomware) en avril 2022. Nous avons choisi de ne pas publier le nom de cette entreprise, en raison du préjudice que cela pourrait lui faire subir, en plus des dégâts causés par les pirates.

Ces échanges ont eu lieu sur le dark web pendant plusieurs semaines et montrent comment les cybercriminels s’y prennent pour faire chanter leurs victimes. En l’occurrence, Dark Angels semble être arrivé à ses fins: le portefeuille Bitcoin qu’ils ont transmis à Grossfirma AG a reçu 38 bitcoins le 4 mai 2022, soit environ 1,5 million de francs au cours du moment.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous