Reservé aux abonnés

Ethereum va passer à la preuve d'enjeu: on vous explique tout

C’est probablement l’événement le plus important de l’année dans le monde des cryptomonnaies. Ethereum devrait intégrer d’ici à fin septembre une mise à jour qui bouleversera sa gouvernance, abandonnant le modèle de la preuve de travail pour celui de la preuve d’enjeu, qui serait selon la fondation Ethereum beaucoup moins énergivore. Ce changement soulève aussi des questions sur le fonctionnement des cryptomonnaies.

De quoi on parle. Cette mise à jour, intitulée «The Merge», permettra à la deuxième plus importante cryptomonnaie de devenir Ethereum 2.0. Depuis sa création, Ethereum fonctionne sur le modèle de la preuve de travail, comme Bitcoin. «Il s’agit d’un mécanisme de consensus», explique Cyril Lapinte, entrepreneur dans la finance décentralisée (DeFi) et fondateur d’Openfiz. Le rôle du mécanisme de consensus est de permettre à des participants qui ne se connaissent pas de s’assurer que chaque opération réalisée sur la blockchain respecte les règles, comme ne pas dépenser plusieurs fois une même somme. En clair, Ethereum va modifier la manière dont les utilisateurs se mettent d’accord.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous