Reservé aux abonnés

En 2022, il y aura toujours plus d'objets connectés. Mais est-ce une bonne nouvelle?

Image d'illustration | Unsplash

L’internet des objets, c’est la grande promesse de l’industrie technologique depuis près d’une décennie. Le déploiement – encore progressif et sujet à controverse – de la 5G est censé donner un coup d’accélérateur à ce nouvel écosystème d’objets connectés. Quels sont les enjeux autour de ces technologies, et à quoi faut-il s’attendre pour 2022? Heidi.news fait le point avec Alain-Serge Porret, directeur du département Systèmes intégrés et sans fil du Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM), alors que s’ouvre mercredi 5 janvier le Consumer Electronics Show (CES) aux Etats-Unis, le plus important salon consacré à l’innovation technologique.

De quoi on parle. L’internet des objets fait référence à tous les objets physiques qui bénéficient d’une connexion à internet. Cela peut concerner des appareils électroménagers, des montres dites «intelligentes», les télévisions, des systèmes embarqués dans les voitures aux dispositifs médicaux. Bref, tout objet peut potentiellement être concerné par des fonctionnalités en réseau, pour communiquer des informations.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous