Reservé aux abonnés

Cryptos: «La régulation doit aussi tenir compte de la souveraineté»

Alexandre Stachtchenko est co-fondateur de Blockchain Partner, qui fait aujourd'hui partie de KPMG. | KPMG

Elle fait trembler le secteur des actifs numériques en Europe. La Markets in Crypto-Assets (MiCA), future régulation de l’Union européenne, est actuellement en phase de réunions tripartites entre le Parlement, le Conseil et la Commission. Or de nombreux observateurs estiment que certaines propositions pourraient nuire au secteur, en Suisse également. Alexandre Stachtchenko, co-fondateur de Blockchain Partner, une division de KPMG, considère que le travail des parlementaires européens n’a pas été à la hauteur des enjeux. Selon lui, les mesures envisagées sont fondées sur des rumeurs et des fausses informations. Il plaide pour une approche équilibrée entre protection, compétitivité et souveraineté.

Heidi.news — Quels sont les grands enjeux de la régulation européenne en matière de cryptomonnaies?
Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous