Reservé aux abonnés

Ces secteurs qui dépendent en partie des développeurs ukrainiens

Un immeuble bombardé à Kiev, le 15 mars. | Keystone/AP / Vadim Ghirda

La guerre en Ukraine a des effets concrets en Europe, la hausse du prix des carburants et des denrées alimentaires en sont sans doute les plus visibles. Mais l’Ukraine, c’est aussi un important réservoir de développeurs informatiques. Selon les estimations, le pays en comptait 212'000 avant la guerre. Selon l’entreprise Pentalog, citée par L’Express, la guerre en Ukraine pourrait mettre hors du circuit, pour diverses raisons, quelque 700'000 développeurs qui ne seraient plus en mesure de travailler — en incluant dans cette estimation les conséquences des sanctions économiques contre la Russie et la Biélorussie. Cette situation a des répercussions sur les entreprises du monde entier, et la Suisse ne fait pas exception.

Le cas d’Infomaniak. Dans sa gamme de 21 produits, les Genevois d’Infomaniak proposent la solution de Jelastic Cloud. Si le siège social de cette entreprise — rachetée par l’Américain Virtuozzo en 2021 — est en Suisse, Jelastic est né d’une collaboration russo-ukrainienne. Un bref détour sur la page LinkedIn de la société permet de constater que de nombreux développeurs sont toujours basés en Ukraine.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous