Reservé aux abonnés

Ce qui se cache derrière l'arrestation de REvil

DR

C’est un fait rare dans le domaine de la cybersécurité. Dans le cadre d’une coopération judiciaire entre les Etats-Unis et la Russie, les autorités russes ont annoncé l’arrestation de 14 membres du groupe de cybercriminels REvil. Le service de renseignement russe (FSB) a également saisi 426 millions de roubles, 600'000 dollars et 500'000 euros, des équipements informatiques, vingt voitures de luxe et d’autres biens.

Pourquoi c’est important. REvil est notamment soupçonné d’être à l’origine des plus importantes attaques par rançongiciel aux Etats-Unis. Ses membres auraient orchestré l’intrusion au sein de l’oléoduc Colonial Pipeline, du fournisseur de viande JBS et de l’entreprise de logiciels Kaseya.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous