| | News

Antonio Hodgers: «Nous ne laisserons pas Genève devenir Monaco-sur-Léman»

Antonio Hodgers veut récolter l'avis de la population genevoise sur le développement du canton.Keystone / Salvatore di Nolfi

Genève enregistre un nombre record de surfaces commerciales vacantes, en particulier de bureaux (lire l’article consacré à ce sujet). Cette situation interpelle d’autant plus que la crise économique qui se profile ne devrait pas inverser la tendance - au contraire. Par ailleurs, les entreprises étrangères, qui ont longtemps été les principaux vecteurs de la demande de bureaux, ne sont plus aussi nombreuses à s’implanter dans le canton.

Cette donne pousse le Conseil d’Etat à repenser la politique de développement économique du canton. D’ailleurs, les autorités invitent la population à un dialogue du 24 au 28 septembre autour de cette question centrale: «Quel type de développement voulons-nous pour Genève?». Interview d’Antonio Hodgers, président du Conseil d’État et chargé du Département du territoire.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!