| | News

Android siphonne nos données et nous n'y pouvons rien

Image d'illustration | EPA / Google

Les smartphones de Samsung, Xiaomi, Huawei et Realme envoient d’importants volumes de données personnelles aux fabricants et à des tierces parties. Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université d’Edimbourg et du Trinity College de Dublin dévoile la manière dont les données personnelles sont collectées par le système d’exploitation Android.

Pourquoi c’est intéressant. Jusqu’ici, les mécanismes de collectes de données propres aux systèmes d’exploitation étaient plutôt méconnus. Mais le fonctionnement de ces OS suscite aujourd’hui beaucoup plus d’intérêt. En cause: les systèmes de traçage des contacts dans le cadre de la lutte contre Covid-19, basés sur les notifications d’exposition Google/Apple (GAEN), et les révélations sur le logiciel espion Pegasus.

Cet article est réservé aux abonnés.