Amazon accusé d'être une firme de destruction massive

Keystone/EPA / Tannen Maury

Alors qu’Amazon est toujours autant actif partout dans le monde, une enquête de ITV News pointe le comportement pour le moins contestable du géant de la vente en ligne. Au Royaume-Uni, l’entreprise de Jeff Bezos se livre régulièrement à la destruction pure et simple de quantités gigantesques de matériel non vendu, bien loin de ses engagements environnementaux.

Pourquoi c’est important. Ce sont des millions de produits — souvent neufs — qui sont détruits chaque année au Royaume-Uni par Amazon, dit la chaîne britannique. Un procédé qui coûte moins cher à la firme que le stockage, la revente ou le don. Les images tournées par ITV News montre des monceaux impressionnants de produits destinés à la destruction, et elles n’ont été obtenues que dans un des vingt-quatre centres logistiques d’Amazon au Royaume-Uni, celui de Dunfermline, en Ecosse. Un ancien employé témoigne: «D’un vendredi à l’autre, notre objectif était de détruire 130’000 produits par semaine.»

link

ITV News