| | News

A Zurich, une biotech s’attaque au coronavirus par la voie du stress oxydatif

Wolfgang Brysch et Astrid Kaiser, CEO et directrice du développement chez MetrioPharm./MetrioPharm

L’entreprise de biotechnologie MetrioPharm développe une famille d’ immuno-modulateurs qui ramènent à un niveau normal le stress oxydatif dans les cellules. L’entreprise les a testés lors d’essais cliniques de phase 1 et 2 dans le cas du psoriasis pour démontrer tant la sécurité de ce traitement que son efficacité dans la réduction des inflammations. Après des essais in vitro qui ont montré que cette technologie évite l’emballement immunitaire (les orages de cytokines qui seraient l’une des causes de décès dans les cas graves de Covid-19) et ralentit la réplication des coronavirus, elle prépare un essai de phase 2 pour vérifier que ce qui fonctionne en éprouvette est aussi efficace chez l’homme.

Pourquoi c’est intéressant. L’arsenal de traitements contre le Covid-19 demeure très maigre. Bien que les taux d'efficacité des premiers vaccins à ARN messagers soient très élevés (95%), on ignore leur durée. Et même s’ils sont efficaces, la maladie pourrait devenir endémique ou voir le virus muter suffisamment pour imposer le développement de nouveaux vaccins comme dans le cas de la grippe saisonnière. De plus, pour environ 15% de la population, la vaccination n'est pas possible en raison d'une immunodéficience.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.