Reservé aux abonnés

2022 ou la revanche du voyage à l'étranger

Il fallait une balise pour marquer la fin de la crise Covid-19. Le 16 février, le Conseil fédéral annoncera la fin des restrictions sanitaires en Suisse. Climat, santé, technologie, éducation, vie quotidienne: durant la semaine qui précède cette échéance, Heidi.news explore ce qui sera le monde d'après.

La tendance s’appelle «revenge travel» et est née en Asie en 2020, où les gens ont été pris d’une folle envie de voyage après les confinements. C’est au tour de l’Europe de goûter à ce plaisir. Après deux années de vacances perturbées ou annulées, la perspective de sortir de son pays pour voyager donne des ailes à tout le secteur touristique européen. EasyJet vient de lancer une campagne de recrutement pour mille pilotes. Tui, le plus grand tour opérateur européen, estime que les réservations pour les vacances d’été atteindront les niveaux d’avant crise Covid.

Pourquoi on en parle. Il n’y a pas qu’en Suisse que les restrictions sanitaires vont être allégées. Une bonne partie des pays européens et dans le reste du monde assouplissent leurs mesures sanitaires quand ils ne les ont pas déjà complètement supprimées. De quoi donner des envies de vols longs courriers. Et aussi donner des idées aux assurances voyage (voir le graphe ci-dessus).

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous