| | news

Même les hôpitaux sont attaqués par les cybercriminels

Photo : EPA/RONALD WITTEK

Le 13 mars dernier, l’hôpital universitaire de Brno, l’un des principaux centres de tests de la maladie Covid-19 en République tchèque, est frappé par une cyberattaque. Le système d’annonce du personnel affiche un message répété toutes les 30 minutes pour que soit éteint tous les ordinateurs. Les opérations chirurgicales sont reportées et des patients sont déplacés vers d’autres hôpitaux. Un chaos qui va durer une semaine.

Même si cela peut sembler particulièrement pervers d’attaquer un hôpital en pleine crise pandémique, cela n’étonne pas Stéphane Duguin. Ancien d’Europol, où il a créé le Centre européen de cybersécurité, il dirige le Cyberpeace Institute, une organisation créée en septembre dernier à Genève pour assister les plus vulnérables face à la cybercriminalité, documenter les attaques et mobiliser les gouvernements. Appuyée par une liste impressionnante de personnalités, l’organisation vient de lancer un appel pour que les gouvernements mettent fin aux cyberattaques sur les systèmes de santé.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi