Le Flux Sciences propose une sélection d’actualités scientifiques, certaines traitées en profondeur par ses journalistes spécialisés, d’autres, appelées «radars», repérées pour vous dans des médias de qualité.


S'abonner
| | news

Le sommet de la jeunesse pour le climat à Lausanne s'achève par une manifestation... et une déclaration consensuelle

Manifestation de la jeunesse pour le climat à Lausanne | Florent Hiard

Le sommet pro-climat organisé par de jeunes Européens à Lausanne s’achève ce vendredi 9 août par une manifestation dans les rues de la capitale vaudoise. Regroupant depuis dimanche près de 450 jeunes grévistes pour le climat venus de toute l’Europe, il a vu se mettre en place une vraie coordination européenne entre les différents groupes nationaux.

Pourquoi on vous en parle. En présence de Greta Thunberg, devenue en un an la figure emblématique de la mobilisation de la jeunesse contre le changement climatique, les jeunes militants européens ont tâché de s’accorder sur leurs revendications et sur les valeurs communes à afficher dans une déclaration concluant le sommet. Celle-ci demeure toutefois assez consensuelle.

| | radar

Aux Etats-Unis, une première patiente a bénéficié d'une thérapie génique CRISPR

Image d'illustration | Creative Commons

Fin juillet 2019, les Etats-Unis ont traité à l’aide des ciseaux d’édition génétique CRISPR leur tout premier patient atteint d’une maladie rare, raconte le site Popular Science. Il s’agit d’une patiente de 41 ans, atteinte de drépanocytose. Le seul traitement curatif connu est la greffe de moelle osseuse, mais cela ne fonctionne que chez 10% des patients.

Pourquoi c’est important. Il s’agit d’une première outre-Atlantique, et du second patient traité à l’aide de cette technique d’édition génétique à l’échelle de la planète. En février, un Allemand avait ainsi pu en bénéficier pour soigner une autre maladie du sang, la bêta-thalassémie. Mais l’article rappelle aussi que pour limiter les risques, cette technique ne porte ici que sur des lignées cellulaires somatiques, à l’exclusion absolue des cellules dites germinales (produisant les gamètes), dont le patrimoine est transmis à la descendance. Tout l’inverse de ce qu’a fait le scientifique chinois He Jiankui lorsqu’il a édité le génome des fameux “bébés CRISPR”…

link

Lire l'article publié sur Popular Science (EN)

| | news

Un glaciologue explique pourquoi les dernières canicules ont fait fondre les glaciers suisses à une vitesse record

Le glacie du Rhône (Valais) en 2004 | OLIVIER MAIRE/KEYSTONE

En seulement deux semaines, les glaciers suisses auraient perdu 800 millions de tonnes de neige et de glace. C’est ce qu’a écrit fin juillet le glaciologue Matthias Huss, de l’EPFZ, sur son compte Twitter. Ce dernier précise l’ampleur du phénomène pour Heidi.news.

Pourquoi c’est important. Cette fonte, exceptionnelle par son ampleur, a été causée par les deux vagues caniculaires survenues fin juin et mi-juillet. Et ce alors même qu’en mai, la couche de neige recouvrant les glaciers suisses était encore supérieure à la moyenne, grâce à des chutes de neiges tardives…

Nos offres de fin d'année

| | news

Le mystère des requins biofluorescents enfin décrypté

Cette roussette maille (Scyliorhinus retifer) fait partie des espèces de requins biofluorescents | David Gruber / iScience

Certains requins, présentent une bien étrange caractéristique: au fond des eaux, ils sont fluorescents, c’est-à-dire que leur peau restitue la lumière reçue sous la forme d’une lueur verdâtre! Des chercheurs ont découvert pourquoi: ces requins présentent des molécules fluorescentes jusqu’alors inconnues.

Pourquoi c’est intrigant. Ces requins viennent rejoindre de nombreuses espèces connues pour être biofluorescentes: des coraux, des anguilles, différents poissons et même une tortue marine. Mais le mécanisme biologique à l'œuvre est ici radicalement nouveau. De plus, certaines de ces protéines fluo présentent d’intéressantes propriétés antimicrobiennes.

| | radar

Le labo américain: bateaux autonomes, Novartis face à la FDA et étude des tueries de masse

Bientôt, des bateaux autonomes à Boston? (Ici, essai du dispositif à Amsterdam) | MIT senseable city lab

Comme chaque semaine, notre correspondant à Boston, Lionel Pousaz, décrypte les dernières actualités scientifiques aux Etats-Unis.

Des bateaux autonomes pour arpenter la Venise du Nord. A Boston, des chercheurs du MIT développent une solution originale pour remplacer les ponts en milieu urbain. Avec des confrères hollandais de l'Institut AMS, ils ont imaginé un système composé d’embarcations autonomes. Ce concept, mobile et facilement intégrable, permettrait aux piétons de réduire jusqu’à cinq fois leur temps de déplacement dans la ville d’Amsterdam. Designboom (EN)

| | hd

Au programme ce vendredi sur le Flux sciences

Bonjour et bienvenue sur le Flux sciences de Heidi.news. Une remarque, une question? N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: sciences@heidi.news

Au programme aujourd’hui

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | news

«En sacrifiant la forêt amazonienne, on scie la branche sur laquelle l'humanité est assise»

Jean-Pascal Van Ypersele au sommet SMILE for Future | Paloma Gude / SMILE for Future

Jean-Pascal van Ypersele, climatologue à l’Université de Louvain. et ancien vice-président du GIEC, était invité ce jeudi à Lausanne dans le cadre du sommet SMILE for Future. Dans un entretien accordé à Heidi.news et au Courrier, il évoque le dernier rapport du GIEC et la mobilisation de la jeunesse en faveur du climat.

Quelles sont les principales avancées du rapport du GIEC sur les sols publié aujourd’hui?
| | news

25 hectares et 360 millions d'années pour la plus vieille forêt fossile, retrouvée en Chine

Reconstitution de la forêt côtière de Xinhang, en Chine, au Dévonien supérieur | Zhenzhen Deng

Une forêt primitive, datée du Dévonien supérieur, entre 360 et 372 millions d’années, a été découverte à Xinhang, dans l’est de la Chine. Décrite ce jeudi dans la revue Current Biology, elle dépasse de loin en superficie les autres rares exemples connus pour cette époque.

Pourquoi on vous en parle. Les arbres les plus anciens seraient apparus entre le milieu et la fin du Dévonien. Cependant, les données fossiles pour cette période sont rares et cantonnées à quelques sites de petite taille en Amérique du Nord et en Europe. La forêt de Xinhang permet donc d’étendre à l’Asie la répartition géographique des forêts primitives. Avec 25 hectares de superficie, elle est également le plus ancien exemple de forêt d’une telle envergure.

| | interview

«En Suisse, comme dans toute l'Europe, les sols sont épuisés»

Image d'illustration. | Bernd Wüstneck / Keystone

Le GIEC a publié ce jeudi son rapport spécial sur les sols et le climat. L'agronome Pascal Boivin, professeur de sciences du sol à la Haute Ecole du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (HEPIA) et président de la European Confederation of Soil Science Societies fait le point sur la situation suisse.

Comment a-t-on épuisé les sols?
| | news

Le GIEC appelle à mieux gérer les sols pour atténuer le changement climatique

Sécheresse en Allemagne, été 2018. | Jan Woitas / Keystone

Nous ne pourrons pas stopper le changement climatique sans changer nos modes de production alimentaire: voilà, en substance, la conclusion du rapport spécial du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) sur les sols et le climat, publié ce jeudi 8 août.

Pourquoi c'est important. Qu'ils soient occupés par de la forêt, de la prairie, des marécages ou des cultures agricoles, les sols constituent un formidable outil naturel pour puiser du dioxyde de carbone de l'atmosphère et freiner le changement climatique. Encore faut-il que les gouvernements se mettent d'accord sur leur gestion, au niveau international. C'est tout l'enjeu de ce rapport.

| | radar

Le labo africain: menace pétrolière, rhinocéros blanc et photovoltaïque

Image d'illustration. / Wikimedia Commons

Notre correspondant à Dakar, Matteo Maillard, vous livre chaque semaine les dernières actualités scientifiques et technologiques du continent africain.

Le pétrole menace la plus grande réserve naturelle d’Afrique. D’une superficie de 100’000 kilomètres, la réserve du Termit, créée en 2012 à l’est du Niger, abrite plus de 130 espèces d’oiseaux, des dizaines de reptiles et une antilope classée en danger critique d'extinction. Fin juin, le pays a annoncé sa décision de retirer 45’000 km2 de réserve pour le développement d’un projet de la China National Petroleum Corporation qui a déjà 21 puits dans le pays. GEO (FR)

| | hd

Au programme de votre flux Sciences ce jeudi

Bonjour et bienvenue sur le flux Sciences de Heidi.news! C’est moi qui vous accompagnerai tout au long de ce jeudi 8 août pour suivre l’actualité scientifique. Une remarque? Une question? Une adresse: sciences@heidi.news.

Au programme:

| | news

Le réchauffement climatique fait grimper la teneur en mercure de certains poissons

Thon pêché à South Portland, dans le Maine, aux Etats-Unis. | Robert F. Bukaty / Keystone

Lorsque la mer se réchauffe, la quantité de mercure dans la chair de certains poissons prédateurs, comme le thon ou le cabillaud, augmente. C’est ce que conclut une étude de chercheurs de l’université Harvard, publiée aujourd’hui dans Nature.

Pourquoi c’est important. L’OMS considère le mercure comme l’un des dix produits chimiques «extrêmement préoccupants pour la santé publique». Les gouvernements se mobilisent pour en limiter les rejets dans l’environnement, afin de réduire la contamination des poissons consommés par les populations. Ces nouveaux travaux montrent que le gchangement climatique doit aussi être pris en compte.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | news

Gone are the days when coffee grounds were read to tell fortune – they are now processed into new products

Coffee grounds. / flickr

"That's too good for the garbage," my grandma always shouted when I wanted to throw away coffee grounds. The brown sludge should nurture the roses in the garden. It proves to be a high-quality fertilizer. This is a good use of the waste for coffee drinkers with a garden, at best also for restaurants in a city with compost production. But what to do with the estimated 7 million tonnes of coffee grounds that are generated worldwide every year? In many places it rots away on landfills and releases methane that is harmful to the climate.

Why it is interesting. In recent years, resourceful minds have come up with various ideas for putting coffee grounds to good use. Apart from nutrients such as nitrogen, phosphorus and potassium, it also contains plant fibres, proteins and coffee oil.

| | radar

Fusillades aux Etats-Unis: comment les croyances tuent

Les habitants d'El Paso, au Texas, viennent se recueillir sur les lieux de la fusillade qui a fait 22 morts le 3 août 2019. | John Locher / Keystone

Dans un article publié dans le magazine américain Skeptic, le journaliste et historien des sciences Michael Shermer décrypte les mécanismes psychologiques à l'œuvre derrière les fusillades de masse aux Etats-Unis. Il dégage trois processus cognitifs pour expliquer ce qui pousse les auteurs à passer à l’acte: volonté d’appartenir à une tribu, préjugés et désir de justice.

Pourquoi c’est intéressant. Armes en vente libre, santé mentale, jeux vidéos… Après les tueries de Dayton et d’El Paso qui ont fait 31 morts début août aux Etats-Unis, le débat sur les causes de ces fusillades fait rage. Selon Michael Shermer, ce ne sont pas les armes qui tuent, mais bien les croyances des tueurs. Ces derniers sont animés d’un profond sentiment que leurs convictions sont justes et morales. La faute en revient notamment à la rhétorique politique américaine anti-immigration, avance-t-il.

link

Lire l'article dans Skeptic (EN)