L’équipe de Swiss Taskforce est visiblement prête à conquérir la Suisse.

Les magiciens du masque genevois

L’usine genevoise de fabrique de masques est encore en rodage mais ne tardera pas à atteindre sa vitesse de croisière grâce à une équipe très mobilisée, aux expériences diverses et complémentaires. Rencontre et portraits de quelques uns de ses membres clés.

Zalfa déboule par l’ascenseur de service qui donne sur la plateforme de chargement et désescalade prestement la petite échelle. «Ça me fait les bras de passer par là», rigole-t-elle. Elle arbore un grand sourire et son «pantalon de combat». Le moral et la forme sont bons. Nous remontons aussi sec rencontrer les premiers employés de Swiss Taskforce.

Pour la première fois, je vais voir l’usine fonctionner. Mais auparavant je passe par le sas et le double dispositif de désinfection des mains. Le rideau de séparation a été installé. Zalfa me tend un masque chirurgical tout frais sorti de la ligne de production pour remplacer mon «masque barrière» en tissu, jugé insuffisant.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous