Catherine (en rouge), Zalfa et leur équipe. Photo: DR

La petite équipe inclusive des masques genevois

Les machines sont installées et les premiers tests vont bon train. L’équipe commence à s’étoffer. La rigueur requise par l’activité de production de matériel sanitaire n’empêche pas un style de management très inclusif.

Il fallait que ça arrive: faire un reportage sur la fabrication de masques genevois et oublier le sien... Je m’en rends compte lorsque je me gare dans les rues désertes de Genève. Le Jeûne genevois a débuté et je me creuse la tête pour savoir où je pourrais en trouver un avant de me rendre à mon rendez-vous. Le problème c’est que pour entrer dans une hypothétique boutique ouverte en ce jour férié il me faudrait… un masque!

Catherine m’attend devant la future usine. Ma situation la fait sourire et trouve vite sa résolution: elle me tend un prototype. Je l’ajuste et nous nous dirigeons au dernier étage pour constater l’évolution des travaux.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous