Marcel aime cuisiner, et recevoir, son fils adoptif vient déjeuner avec lui très régulièrement. | Axelle de Russé pour Heidi.news

Le whisky du midi

Nous cherchons toujours à percer le secret des personnes âgées. Après nous être demandé s'ils tiraient leur force de leur parcours de vie, de l'aiguillon qui n'a jamais cessé de les accompagner ou de leur discipline au quotidien, nous lançons une nouvelle hypothèse. Leur secret, ce sont ces bonheurs qu'ils s'offrent ou débusquent.

Publié le 19 juin 2021 05:00. Modifié le 23 juin 2021 19:48.

Yvonne doit reprendre son stand aux Puces de Plainpalais le lendemain de notre entretien, puisque les marchés rouvrent après de nouveaux assouplissements Elle a un peu «ralenti le rythme» mais souhaite continuer à y aller le mercredi. «Parfois, j’ai froid aux mains, au nez, aux pieds mais j’ai une veste en vieux mouton très chaude. Et puis ça m’a donné une santé d’être dans le froid !» Elle retournera aussi dès que ce sera possible au local de l’association dont elle est membre, à Carouge, qui accueille des réfugiés. Elle ira au cinéma et au théâtre, seule ou avec des copines. Dans ces cas-là, elle prend deux places et la première qui fait signe l’accompagne. Yvonne (75 ans) n’a pas de télévision, ni d’animal de compagnie. Elle n’a pas d’enfants ni de compagnon. Et elle entretient ses plaisirs quotidiens avec une grande attention.

Yvonne001.jpg
Yvonne prend le bonheur partout où elle le trouve. | Axelle de Russé pour Heidi.news

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter