Péripéties japonaises | épisode № 09

La visite médicale

Chaque année, les entreprises japonaises sont tenues par la loi de faire passer un check-up complet à tous leurs employés. Ce procédé intrusif est considéré comme un bénéfice par les employés, dès lors que les entreprises prennent en charge tous les frais. Pour ma part, j’étais loin d’être enthousiaste à l’idée de mélanger données médicales et travail.

IMG_1257.PNG
Je me présente donc à l’heure dite à la clinique au centre de Tokyo. J’ai l’impression d’être dans une usine.
IMG_1258.PNG
Tout d’abord, on nous demande de remplir un formulaire qui comprend une batterie de questions. Tout y passe, quantité d’alcool consommée, fumée, activités sportives, prise de médicaments, etc. Les réceptionnistes récupèrent aussi un échantillon d’urine que l’on doit prélever le matin même avant de partir au travail (super pratique à transporter dans le métro). On peut aussi demander à passer des tests supplémentaires (gynéco, etc.) mais à nos frais cette fois.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous